Kokeshi artisanales

Kokeshi késako ? En fait, je suis sure que vous connaissez ces poupées toutes mimi démocratisées (vulgarisées ?) par la marque Kimmidoll. 

kokeshi

Ces poupées en bois ont été crées au début du 19ème siècle à la fin de l’ère Edo, dans la région de Tōhoku, renommée pour ses onsen, ces sources chaudes si agréables (il faudrait d’ailleurs que j’écrive un petit article sur ces bains communs dans lesquels on doit entrer dans son plus simple appareil. Cela a été une réelle source d’angoisse quand je suis allée au Japon, mais un réel plaisir une fois l’appréhension dépassée. Bref, je m’égare…).

220px-japan_tohoku_region_large

Région de Tohoku

L’usage de ces poupées semble assez controversée. Pour les uns, elles ont été fabriquées par les artisans du bois (kijishi) pour être vendues aux touristes de la région. Elles auraient même été utilisées comme outil de massage dans les bains.

Pour d’autres, il s’agit de simples jouets pour enfants.

Enfin, une hypothèse plus spirituelle voudrait que ces poupées eurent été des gardiens des âmes des enfants. Offertes comme cadeaux de naissance, celles-ci emprisonnaient l’âme de l’enfant lors du passage à l’âge adulte. Les poupées étaient ensuite brulées pour libérer l’âme « enfant », expliquant ainsi pourquoi si peu de poupées de l’époque d’Edo ont été retrouvées.
Suivant cette même hypothèse, les poupées permettaient également de se souvenir d’enfants décédés ou volontairement avortés, un peu comme une urne funéraire, à une époque où l’infanticide était largement répandu, commandé par la misère. Le mot « kokeshi » pourrait alors être traduit par « enfant effacé » (ko o kesu).

Mouai, pas très gai tout ça. Et surtout, pas avéré car le mot « kokeshi » signifierait plus probablement « petite poupée en bois » ! Le terme serait même à présent employé comme synonyme de sex toys !

OK, maintenant que l’ambiance est allégée, venons-en à la technique. Les kokeshi traditionnelles (dento) sont réalisées avec 2 pièces de bois : une pour la tête (ronde) et l’autre pour le corps (sans membre). Les bois utilisés sont principalement ceux du cornouiller, de l’érable, du cerisier ou du sophora. Elles sont peintes à la main et donc toutes uniques. L’expression du visage et les motifs ou les couleurs du kimono naissent de l’inspiration de l’artisan, on pourrait même dire de l’artiste à ce niveau-là. Je vous laisse en juger sur cette vidéo des ateliers de Sendai Te to Te to Te  :

logo

Te to Te to Te : « main » en Kanji, Hiragana et Katakana

Il existe 11 styles de kokeshi selon les régions : Tsugaru (Aomori), Nanbu (Iwate), Kijiyama (Akita), Zaotakayu, Yamagata (Yamagata), Hijiori (Yamagata et Miyagi), Naruko, Sakunami, Togatta, Yajiro (Miyagi), Tsuchiyu (Fukushima).

kokeshi-11-styles

 

Le respect de la tradition n’empêche pas pour autant ces jolies poupées d’évoluer et de se moderniser. Un grand prix est même consacré aux kokeshi « creative » (shingata) depuis 1954 remis par le Premier Ministre itself !

kokeshi-2012-prime-minister-contest

 

Et pour les planagologistes (collectionneurs de poupée, oui je me la pète mais je ne connaissais pas ce mot il y a encore 3 minutes), sachez qu’il existe une kokeshi-ville : Naruko onsen, dans la préfecture de Miyagi. Là-bas, même les potelets (quel joli mot) sont en forme de kokeshi.

Borne en forme de kokeshi -Naruko onsen

 

Si vous voulez en savoir encore plus, je vous invite à consulter le blog très bien documenté de folkeshi.

N’hésitez pas à laisser vos commentaires, à poster des photos de vos kokeshi ou à compléter mon article !

 

Sources : https://furugistarjapan.wordpress.com, http://en.tetotetote-sendai.jp, http://www.kokeshidesigns.com, « Derrière les représentations de l’infanticide ou mabiki Ema » Muriel Jolivet (2004)

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion sur “Kokeshi artisanales

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s