Charmant musée de Montmartre

Aujourd’hui, j’ai bravé le froid et les marches pour visiter le musée de Montmartre pour la première fois. Un comble puisque voilà bientôt 8 ans que je vis entre la rue du Mont Cenis, le Boulevard de Rochechouart (l’ancienne adresse du Chat noir) et la place Pigalle.
Et je dois dire que, pour une fois, la publicité n’est pas mensongère : ce musée est certainement l’un des plus charmant de Paris !

Jardin Renoir - musée Montmartre

Situé au 12 de la rue Cortot, le musée ne paie pas de mine vu de l’extérieur. Mais une fois passée la porte, vous vous trouvez transporté dans un havre de paix. Le contraste est d’autant plus frappant que, pour accéder au musée, j’ai dû me frayer un chemin au travers des touristes et des caricaturistes de la place du Tertre.

Le musée est abrité dans la plus ancienne bâtisse de la Butte, construite au XVIIème siècle, et cache de superbes jardins. J’ai pris plaisir à me perdre dans ses recoins, ses différents niveaux et à admirer la vue sur les vignes et les rues de Montmartre. Avec un peu d’imagination, on se retrouverait presque au cœur des tableaux que Renoir a peint dans son enceinte.
J’y retournerai certainement aux beaux jours pour en profiter davantage, en prenant un thé au café Renoir par exemple,  car aujourd’hui le temps ne s’y prêtait guère et les arbres étaient un peu nus, comme vous pouvez le voir sur les photos…

Vue sur les vignes de Montmartre et le Lapin agile

Vue sur les vignes de Montmartre et le Lapin agile

enseigne-ab613

Le lapin agile par André Gill

 

L’exposition permanente se situe dans la Maison du Bel Air, au fond du jardin, en contre-bas. On y découvre les affiches de Toulouse-Lautrec, Steinlen… qui nous font revivre le Montmartre des cabarets : le Chat noir, le Moulin Rouge, le Lapin Agile. D’ailleurs, saviez-vous que ce cabaret tient son nom de son enseigne imaginée par André Gill qui figure un lapin bondissant d’une casserole : le lapin à Gill est devenu le lapin agile. Jeu de mots !

 

Dans un autre bâtiment, poussez la porte dont le panonceau qui vous invite à entrer : vous découvrirez un atelier baigné de lumière, orienté plein Nord bien sûr, qui a vu passer Raoul Dufy, Emile Bernard et bien évidemment Suzanne Valadon et son fils Maurice Utrillo. J’ai eu la chance de pouvoir visiter cette pièce seule et j’ai cru faire un bond en arrière dans le temps…

Atelier qui a vu se succéder de Suzanne Valadon, Maurice Utrillo...

Atelier qui a vu se succéder de Suzanne Valadon, Maurice Utrillo…

 

Avant de partir, j’ai été intriguée par une petite porte au fond d’un des jardins (celui le plus à l’ouest qui donne sur l’arrière de l’exposition permanente). Au-dessus de celle-ci, des lumières qui s’allument successivement pour nous indiquer qu’il nous faut encore patienter quelques minutes avant de pouvoir entrer. J’attends quelques minutes avant d’être autorisée à pousser la porte. La salle est plongée dans le noir. Seule source de lumière : une magnifique maquette de Montmartre. Puis le film commence, commenté par la douce voix de Marie qui nous rappelle que Montmartre n’a pas toujours été synonyme d’effervescence, de cancan, de bals, d’abscinthe,… La butte a été auparavant couverte de champs, de moulins mais aussi de sang pendant la Commune de Paris.
Cette Marie, c’est Suzanne… Valadon, rebaptisée ainsi par Toulouse-Lautrec, première femme à avoir été admise à la Société nationale des beaux-arts. Et son histoire, intimement liée (c’est le moins que l’on puisse dire) à celle de Montmartre nous est illustrée dans cette courte projection par les tableaux de l’époque.
Ne passez pas à côté, c’est très émouvant.

Oh encore une chose, en sortant du musée, sur votre gauche, remarquez l’inscription au 6 de la rue : il s’agit de l’ancienne maison d’Erik Satie – l’un de mes compositeurs préférés, cela dit en passant – qui eut une courte liaison avec… Suzanne Valadon. Ca devait être sympa les fêtes des voisins à l’époque !

 

Quelques informations utiles :
      – 12 rue Cortot, Paris 18ème
      – ouvert tous les jours de 10h à 18h
      – 9,5€ à 11€ selon la programmation

Enregistrer

Publicités

2 réflexions sur “Charmant musée de Montmartre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s